Faut-il manger avant ou après l’entraînement ?

Le timing des repas autour des entrainements a toujours été un sujet de discorde dans le monde du fitness. Chacun a sa recette magique ! 

Autant vous le dire tout de suite il n’y a pas de solution miracle ! C’est pourquoi la personnalisation de votre diète est primordiale ! Aujourd’hui on va voir comment gérer au mieux votre digestion et ne pas ressentir d’inconfort pendant vos séances. La priorité est de mettre de l’intensité et progresser, et non pas de se tenir le ventre entre chaque série… 

Commençons d’abord sur les choses à ne pas faire… 

L’entrainement à jeun ! 

On sait que ses vertus sont vantées pour la perte de gras mais la seule chose que cela va provoquer c’est un manque d’énergie, des performances en baisse et à terme une perte de masse musculaire.

Nous savons bien sûr que certain(e) d’entre vous ont beaucoup de mal à manger avant un entrainement le matin par manque d’appétit… Pas de panique, il ne faut pas se forcer mais s’adapter, vous avez besoin d’énergie pour vous donner à fond sur votre séance. 

Cependant il ne s’agit pas d’être mal à l’aise et gêné par la phase de digestion :

Un petit jus d’orange avec un fruit, une compote et le tour est joué ! Prévoyez un repas plus complet après vos entrainements dans votre cas cela sera plus qualitatif. 

Le repas du midi, on le sait peut aussi poser problème au vu du timing serré que l’on peut avoir entre sa séance et son travail… Dans ce cas là pour éviter une digestion compliquée, il vaudra mieux prévoir une petite collation avant la séance pour un petit coup de boost, surtout si votre petit déjeuner est éloigné du déjeuner. 

Puis garder un repas plus conséquent ensuite avec un apport en protéines, glucides pour optimiser votre récupération et vos progrès ! 

L’important reste donc de personnaliser votre diète et de l’adapter à vos ressentis. Certaines personnes n’auront pas de mal à manger avant ou après un entrainement niveau digestion… Tandis que pour d’autre cela sera totalement inconcevable. 

Essayez quoiqu’il arrive de garder un repas après vos séances… S’il fallait n’en garder U’un, ça serait celui-là ! Une petite collation composée de fruits, jus de fruits fera très bien l’affaire surtout si votre digestion est capricieuse ! 

La SOLUTION MIRACLE n’existe pas, adaptez-vous plutôt par rapport à vos préférences, vos ressentis… Si votre objectif n’est pas la compétition ne vous inquiétez pas de l’impact du timing et de la quantité à la minute car cela n’aura pas de grande répercussion ! 

partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email